Le château de Blois

Le château de Blois constitue un magnifique décor pour quelques scènes de 1515-1519. Nous avions déjà évoqué l’autre château le long de la Loire que François Ier aimait également : le château d’Amboise.

Le château de Blois est actuellement un château composite avec une partie gothique flamboyante, une partie Renaissance et une partie de style classique (XVIIème siècle). Le premier château est construit au XIIIème siècle sur une colline où s’était dressée auparavant « une grosse tour » construite par Thibaud le Tricheur, un Comte du Xème siècle qui avait changé de vassal, trahissant le père d’Hugues Capet, le fondateur de la dynastie des Capétiens. Logiquement, l’Histoire n’a pas été tendre avec lui et les chroniqueurs des Capétiens l’ont donc surnommé le Tricheur.

Bien plus tard, le Comte de Blois Charles d’Orléans est fait prisonnier par les Anglais après la désastreuse bataille d’Azincourt en 1415. Le château sans son propriétaire est visité par Jeanne d’Arc en 1429 juste avant son départ pour lever le siège d’Orléans. Après 25 ans de captivité, Charles d’Orléans peut enfin revenir à Blois. Son fils naît au château et devient plus tard le Roi Louis XII en 1498. Il entreprend la reconstruction du château dans le style gothique flamboyant et se fait triomphalement représenté au-dessus de l’entrée.

LouisXIIBlois
Louis XII à cheval au dessus de l’entrée du château. Photo : Christophe Finot
Louis XII à cheval au dessus de l’entrée du château. Photo : Christophe Finot

On peut remarquer sous les pattes du cheval, un porc-épic, l’animal-emblème de Louis XII (offert par les fantômes de tous les Rois de France qui l’ont précédé dans l’univers de 1515-1519). La devise de Louis XII est « Qui s’y frotte, s’y pique » !

Le-Porc-Epic-

En 1515, François Ier va ajouter une nouvelle aile avec un magnifique escalier. L’architecte est italien : Domenico da Cortona. Douze ans seulement séparent les ailes Louis XII et François Ier mais le saut architectural est immense !

AileBlois

Signalons que cette aile devait être détruite lors de la reconstruction en style classique de tout le château par Gaston d’Orléans, le troisième fils d’Henri IV selon les plans de François Mansart. Heureusement, à court d’argent, Gaston d’Orléans a dû interrompre le chantier en 1638 !

Si vous voulez visiter le château, c’est par ici.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s